lelavelinge.com

Votre lave-linge est tombé en carafe ? Paix à son âme ! Vous songez sérieusement à en acheter un nouveau…Mais voilà, comme tout le monde vous vous heurtez à une foultitude de questions !L’offre en matière de machines à laver est tellement vaste qu’il est impossible de s’y retrouver si on n’a pas au minimum bac+4.Tous les lave linge que l’on croise semblent plus performants, économiques, ou silencieux les uns que les autres.Ce n’est pas les vendeurs qui vous diront le contraire, ils n’espèrent qu’une chose : vous voir repartir avec !Or repartir avec une machine à laver n’est pas le problème…

Le problème serait plutôt de repartir avec la bonne machine a laver, cellle qui correspond à vos besoins et entre dans votre budget.

Alors comment faire le tri ? Faut-il opter pour un lave linge simple ou lave-linge séchant ? Quelle est la différence entre une machine à laver à ouverture frontale et une à chargement sur le dessus ? Doit-on privilégier un appareil encastrable ou à poser ? Certains lave linge lavent-ils plus blanc que blanc ? Programmes, capacité de chargement, essorage, classement énergétique… comment ne pas y perdre son latin ?Quand mon lave linge a rendu l’âme je me suis posé toutes ces questions. J’ai fouiné sur internet, interrogé les vendeurs, consulté ma concierge et une voyante dans la foulée…Pour vous éviter la même galère j’ai décidé de créer ce site en hommage à la mère Denis.

J’espère qu’il vous débroussaillera un peu le terrain et vous aidera à y voir plus clair.

Principe de baseLe principe de base est simple (rappelons que nous parlons de lave-linge et pas de physique nucléaire). Pour vous débarrasser de la crasse, qui s’accroche aux fibres de vos vêtements avec ses petits bras musclés, le lave linge effectue :un cycle de prélavage optionnelpuis un cycle de lavage avec de la lessive (tant qu’à faire !)et à une température comprise entre 30 et 95°C.

Que se passe-t-il dans le lave linge ?

1 – on place la lessive dans un bac à produits du lave-linge.2 – L’eau entraîne la lessive dans le tambour où se trouve le linge.3 – Un cycle de rinçage à l’eau froide élimine la lessive et les salissures se trouvant dans l’eau.4 – Si vous avez mis un assouplissant, c’est à la dernière eau de rinçage qu’il est ajouté.

5 – Le linge est ensuite essoré par centrifugation.

Les programmes du lave-linge permettent, quant à eux, de modifier la durée des cycles, la température de lavage et le mouvement mécanique (de l’agitateur ou du tambour).

Le lave linge en pose libre est le plus répandu. Il se place là où vous le souhaitez, à côté du reste des éléments de la cuisine ou de la salle de bain.En règle générale de couleur neutre (blanc ou gris) il peut s’intégrer partout sans avoir à se soucier du reste de la déco.

Côté performance il n’a rien à envier au lave linge encastrable et peut également s’insérer sous un plan de travail (dans la mesure où vous n’envisagez pas de danser la polka juste au-dessus !).

 

Ne nécessitant pas d’éléments de décoration (porte de façade, charnières…) son coût de revient est forcément moins élevé et convient donc mieux à des budgets serrés !

Le lave-linge encastrable se fond dans le mobilier grâce à son habillage dans le même esprit que le reste des meubles. Une porte identique (la façade) aux autres éléments de la cuisine (ou de la salle de bain !) est montée sur le modèle intégrable pour une intégration totale. Le lave-linge encastrable est doté des mêmes capacités que le lave-linge classique (y a pas de raison !) sauf qu’en plus il sait se faire discret sans pour autant négliger l’aspect esthétique.
Inutile de vous rappeler que vous devez veiller aux dimensions de votre cuisine (ou de votre salle de bain) pour pouvoir facilement intégrer votre lave-linge encastrable. C’est tellement rageant de s’apercevoir qu’on s’est planté de quelques centimètres au dernier moment…

Déterminez le choix d’un lave linge simple ou séchant en fonction de vos besoins (type d’utilisation) et de vos moyens (ou de vos relations avec votre banquier).

Lave linge simple

Si votre budget n’est pas extensible et que votre fréquence de lavage est plutôt faible (célibataires, jeunes couples…) un modèle de lave-linge simple satisfera largement à votre bonheur.

Pour vous donner un ordre de prix, on commence à trouver des lave-linge simples aux alentours des 200-250 euros.

Déterminez le choix d’un lave linge simple ou séchant en fonction de vos besoins (type d’utilisation) et de vos moyens (ou de vos relations avec votre banquier).

Lave-linge séchant

Si vous êtes plus à l’aise financièrement et que vous êtes du genre à faire tourner votre machine à laver régulièrement (familles nombreuses, équipes de rugby…) vous devez envisager l’option du lave linge séchant. Cet appareil 2 en 1 combine lavage et séchage du linge et permet un gain de place très pratique pour les petits espaces.

On existe des lave linge séchants à ouverture frontale (à hublot) aussi bien qu’à ouverture sur le dessus.

On commence à trouver des lave-linge séchants à partir de 600 euros.

A noter :

 

• Il faut savoir que les lave-linge séchants offrent une capacité de séchage deux fois inférieure à celle de lavage. Cela veut dire par exemple qu’un appareil qui lave 5 kg de linge ne pourra en sécher que 2,5 kg.
• Les lave-linge séchants n’ont pas plus souvent de pannes que les machine a laver classiques, cette rumeur relève plus de la légende urbaine que de la réalité.
• Acheter un lave-linge séchant revient à peine plus cher que d’acheter les deux appareils séprarément (un lave-linge et un sèche-linge).

La capacité de chargement d’un lave-linge est un élément essentiel pour bien choisir et trouver la machine à laver adapté à vos besoins.De toute évidence, le célibataire et le couple sans enfant n’ont pas les mêmes besoins qu’une famille nombreuse.C’est d’ailleurs bien pour ça qu’il existe différents modèles de lave linge proposant des capacités de chargement plus ou moins importantes (à la louche les standards permettent de laver de 3 à 10kg de linge… sec bien entendu parce que mouillé c’est forcément plus !).Notons quand même (puisque nous ne sommes pas complètement dénués de logique !) qu’un lave-linge de grande capacité permet de laver plus de linge d’un seul coup donc il fonctionnera moins souvent.

Voici un tableau résumant les capacités de chargement conseillées

On mesure la consommation d’énergie en kWh (kilowattheure).Les lave-linge sont classés selon leur consommation à l’aide de lettres comprises entre A et G Ce classement, “l’Eurolabel”, a été mis au point par l’Union Européenne pour évaluer la qualité des lave linge en se basant sur 3 critères :

• La consommation d’énergie

 

• La qualité de lavage
• La qualité d’essorageC’est comme à l’école : les machines a laver les plus économiques (les bons élèves) sont désignés par la lettre A et les moins économiques (les cancres) se voient attribuer la lettre G. Pour être franc on ne trouve quasiment pas de lave-linge de type “G”. Les machines à laver que vous trouverez en vente proposent toutes désormais des standards de qualité minimum.Pour ne pas vous planter mieux vaut éviter les lave-linge de type “E”, “F” et “G”.

Voici à quoi correspondent les lettres attribuées :

Certains lave-linge portent le label écologique européen.Le label écologique européen est attribué pour une durée déterminée à un produit respectant un certain nombre de critères écologiques, définis par la Commission Européenne, qui tiennent compte de tout le cycle de vie du produit, de sa production et son utilisation jusqu’à son élimination.L’industriel est contrôlé par un organisme certificateur du pays où son produit est fabriqué ou commercialisé (l’AFNOR en France).Les labels environnementaux ont pour but d’aider les consommateurs qui veulent acheter des produits moins nocifs pour l’environnement, des “écoproduits”.

A lave-linge équivalent préférez donc celui portant le label écologique européen son impact sur l’environnement est réduit en comparaison avec des produits similaires. Il ne lavera pas mieux que celui n’affichant pas le label mais il “salira” moins l’environnement !